LE TEMPLE RÉFORMÉ

Avant de devenir un temple protestant, le lieu était un hangar à locomotives à vapeur. La forme du bâtiment, la grande taille des fenêtres pour laisser passer la lumière et des voies de chemin de fer menant à ce hangar (visibles sur ce plan de 1913) en témoignent.

 
Hangar_%C3%A0_locomotives_edited.jpg
 
histoire_templevers1916-1_edited_edited_

L'INFLUENCE DE THYSSEN

Le hangar a été aménagé en temple réformé en 1913 en quelques mois, sous l’impulsion d’August Thyssen car de nombreux ouvriers allemands viennent travailler à l’usine : le nombre de protestants augmente. Thyssen a mis à disposition le bâtiment et le terrain ; il paie une grande partie du mobilier religieux ; la chaire à prêcher est récupérée dans le temple de sa ville natale (Mülheim) ; le coq du clocher est réalisé dans l’usine.

ANECDOTE SUR LA CLOCHE

La cloche a été fondue à Frankenthal, en Rhénanie-Palatinat, par l’entreprise Andreas Hamm Sohn. Seulement une vingtaine de cloches fondues par cette fonderie sont encore en place actuellement, car les cloches des édifices religieux ont été réquisitionnées en 1917, pendant la Première Guerre mondiale pour fabriquer des armes. Celle du temple d’Hagondange y échappe car les communautés avaient le droit de garder la plus petite. Aujourd’hui, elle porte donc encore une inscription en Allemand : « Rufe und wecke, juble und troeste, fuehre zu Gott » (Appelle et réveille, réjouis et console, conduis à Dieu).

cloche temple.JPG
 
  • Facebook

© 2019 par La Cité ouvrière de Hagondange.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now